Test

jeudi 20 avril 2017

On s'amuse en jouant : SOS Ouistiti



-Nombre de joueurs : de 2 à 4 joueurs.  
-Age requis : à partir de 05 ans. 
-Durée approximative d'une partie : moins de 10 minutes.
-Prix : entre 20 et 29.90€.
-Date de sortie : 2007.
 
 Contenu de la boite :
-1 arbre.
-30 singes.
-30 bâtons de 3 couleurs différentes.
-1 dé.
-1 règle.
 
 

Aucun singe n'a été maltraité durant les sessions de jeu !

 
 
Ce jeu existe depuis belle lurette ! Il fait parti des jeux qu'on retrouve systématiquement dans les catalogues de jouets de Noël chaque années.
 
Cela fait un an qu'il était dans mon meuble de jeux et je n'y ai jamais fait bien attention. C'est en le sortant des étagères que je me suis dit qu'il serait peut-être temps d'en faire quelques parties avec ma petite sœur de 8 ans et que je puisse écrire un article dessus.  Quelques parties j'avais dit ? J'écris cet article après avoir fait 20 parties en deux jours et l'envie d'y revenir est toujours présente. Je ne pensais pas qu'il allait me plaire comme ça et pareillement pour ma sœur.
 
Avant d'en venir à ce que j'en pense, voulez-vous bien que je vous montre il a quoi dans le bide ? Suivez-moi :


Une page de règle qui se comprends en 10 secondes :

 


Les 30 petits singes avec le dé aux trois couleurs :

 

Les 30 bâtons aux trois couleurs ; rose, orange et vert :

 

Et l'arbre avec les bâtons/branches mis dans chaque assemblages.
 


Voilà le résultat :



Et avec les singes qui sont prêts à descendre lorsqu'on enlèvera les branches une par une.



Le principe est tout simple : on lance le dé et suivant la couleur on tire une branche de la même couleur. Et ainsi de suite. Si par exemple il ne reste plus de branches en rose, on passe son tour. Ce qui peut être très important. Et on retire toujours le bâton le plus haut. Bon ça après rien ne vous empêche de jouer aussi à l'étage de votre choix. Le joueur qui à le moins de singe remporte la partie.

Alors pourquoi finalement ce jeu me plait alors qu'au départ j'étais pas très chaud ?

Parce que chaque parties ne se ressemble pas.  Au bout de 20 parties c'était jamais pareil. Les singes tombent toujours de façon très aléatoire suivant la position des branches et de ce qui en restent dans l'arbre. Dès le début on peut très bien en faire tomber pas mal ou alors inversement au bout de 10 branches retirées aucun ne se sera fait mal à la patte.

Ce SOS me rappelle beaucoup le jeu, lui aussi très connu, qui est le Mikado. Si on veut se la jouer sécurité il est conseillé de retirer les branches délicatement (sans l'a tourner dans tous les sens, c'est comme de la triche. on l'a retire en longueur).

Comme le tronc est transparent, on voit bien les petites bêtes et souvent leurs positions sont bien drôles. Elles arrivent aussi bien à se retenir avec leurs queues. Parfois elles sont plusieurs à se faire comme la courte échelle. C'est marrant.

C'est aussi un jeu assez stressant. Dans le sens où à chaque fois qu'on en retire une de branche, on sait jamais à quoi s'attendre. Parfois les singes arrivent à se retenir de justesse, parfois ça tombe de tous les côtés mais par chance aucun ne tombe ou alors si mais à la dernière seconde...Cela dynamise les parties.

Pour rendre les parties encore plus stressantes et plus amusantes, je vous conseille d'inscrire vos scores sur une feuille avec un nombre de parties limités. Pour nous (à 2 joueurs) nous avons mis une limite de 20. Cela laisse le temps d'avoir des écarts et de pouvoir se remonter. Pour nous je peux vous mettre que le score final à été de 9 à 10 pour moi (avec une seule partie à égalité qui compte comme nulle). J'adore jouer comme ça. La compétition est plus forte et plus intéressante que de jouer comme ça. Comme ça on peut voir les statistiques comme voir que la première moitié j'étais dans le rouge et à la seconde j'ai fait une grosse remontée jusqu'à avoir la victoire.

Dans les défauts je note que la boite ne se referme pas entièrement quand on remet l'ensemble à l'intérieur. Pas pratique pour le rangement dans un meuble prévu pour les jeux.
En deux je dirai que remettre les branches est un peu long. Mais ça on peut rien y faire.




-Qualité des produits :
L'arbre en deux bouts de plastiques n'est pas des plus robuste. Les bâtons (ou branches) se tordent un peu par je ne sais quelle raison.



-Contenu de la boite :

C'est assez pour faire des sessions de jeu complètes. Peut-être juste un petit point, une quatrième couleur aurait-elle pu faire l'affaire ? Ce serait bien de faire une version du jeu avec un arbre plus imposant avec plus de couleurs. Mais pour cette édition présente c'est correct.



-Accessibilité :
 
Rien de difficile pour les plus jeunes. Juste pas simple parfois de remettre toutes les branches quand il y en à trop car c'est un vrai labyrinthe à l'intérieur du tronc mais c'est pas grand chose.
 
 
Offre/Prix/Rejouabilité :
Pour un jeu entre 20-30€ suivant les offres et boutiques, je pensais au début qu'on se lasserait vite du jeu mais au contraire. Comme je disais, faites des petites compétitions avec vos scores sur une feuille. L'intérêt de vos parties seront plus passionnantes, plus compétitives et au bout de 20 parties (plus ou moins selon vos choix) vous voudriez refaire une manche suivante avec 20 autre parties pour se venger de la première ou avoir encore un point de victoire en plus.
 
 
 

Voici la page des scores. Comme vous le voyez, une belle remontée au milieu de cette première manche, hein :) ? Merci à l'égalité ! C'est peut-être ça qui m'a sauvé les miches :)
Allez j'y retourne, je connais quelqu'un qui veut prendre sa revanche ;)





samedi 15 avril 2017

Lego Worls (PS4) : Un bac à sable trop ennuyeux ?



 
Développeur : Warner Bros Games. Éditeur : TT Games. Sortie le 08/03/17. Langue : voix et textes en français. Prix : 29.99€.
 
 
 
Ce jeu je l'ai pas mal attendu. Pourquoi ? Parce que j'adore les constructions de Lego mais j'adore aussi les jeux vidéo Lego. Les Harry Potter, Jurassik Park et tout le reste. Surtout le fait de pouvoir jouer en local à deux.

Pour ce Lego Worlds il passe en deux phases : la première est celle de la découverte. On découvre des centaines de choses à chaque monde. L'exploration est donc intéressante. Puis vient la deuxième phase où une fois que tu as découvert tous les biomes et tout le contenu a débloqué en une dizaine d'heures, eh bien on s'ennuie ferme ! L'intérêt du jeu tombe totalement à plat. Sans compter un grand nombre de défauts. Mais d'abord commençons par les bons points.





Comme dans tous les jeux Lego, le multi local fait plaisir et tout est en français, dialogues inclus. Ce qui est un bon point pour les plus jeunes. Ce jeu est différent de ce qu'on a l'habitude de voir dans cette licence. C'est un "Minecraft-like". Il était temps que la marque suédoise en fasse un ! Mais on peut aussi dire un "No Man's Sky-like" car pour cette aventure nous sommes avec notre vaisseau et nous allons visiter des planètes au nombre infinie. Au début de notre progression elles sont de tailles petites puis au fur et à mesure de ramasser des briques dorées, à chaque palier atteint elles deviennent plus grandes. Le but du jeu est d'avoir le plus de briques dorées pour voyager toujours de plus en plus loin dans l'espace. Mais comment on en récupère ? On accomplissant des petites missions pour la plupart pas du tout intéressantes comme construire sans arrêt les mêmes bâtiments pour des gens. Ou alors de récupérer des coffres sous terre et avec de la chance il y en aura dedans. En gros on tourne très vite en rond. 





Heureusement que l'exploration des planètes est bonne. Voir même excellente. Du moins les premières heures. Il est possible de faire un scanner d'absolument toutes les choses qu'on rencontrent pour qu'ensuite elles s'ajoutent dans notre liste des objets. Animaux, véhicules (bateaux, voitures, avions, pneu, brouette...), bâtiments, personnages, éléments de personnalisations, tout ce qu'il faut pour aménager nos maisons...la liste est très longue et ça peut même paraître assez chronophage au début. Tous les éléments qui brillent sont possible de les analyser. Mais ce n'est pas un défaut. Ça pousse le joueur à fouiller vraiment partout si on souhaite avoir le plus de contenu dans notre liste. Les biomes sont réussis. Forêt, désert, neige, marécage, volcan, ville, pirates, city, vampires, artic, agent, roi et princesse, ils sont nombreux et pour les fans des Lego ils retrouveront tous les univers qu'ils ont l'habitude de voir dans les vrais sets. Les personnages sont très nombreux et variés. Chacun y trouvera son petit bonheur. On peut leurs mettre n'importe quoi. Comme des Playmobil : coupes de cheveux, habits, lunettes, instruments de musiques...





On débloque rapidement plusieurs outils ce qui varie le gameplay. L'outil de paysagisme. Avec ça on peut tout modeler le paysage à notre guide. Faire des trous, créer des pentes, c'est du Minecraft. On détruit ou on construit. L'outil de peintures et de couleurs. L'outil de copie pour copier n'importe quoi si on a la flemme de tout construire de A à Z et l'outil de construction. Tout ceci est chouette mais je trouve leurs utilisations abominables. Pour construire, dans ce jeu, c'est juste un calvaire ! Et pour un jeu qui se concentre beaucoup sur la construction, ça le fout mal. A tel point que très rapidement je n'avais plus envie de construire. Les missions qui nous demandent de faire des bâtiments sont elles aussi très mal expliquées. C'est brouillon.

Et comme je le disais au début, nous revoilà sur les points faibles du jeu. Et j'ai le regret de dire qu'ils sont trop nombreux, trop importants et qui gâche le plaisir de jeu après une dizaine d'heures de partie. Je vous fais le topo ?




-la carte de l'espace est horriblement mal faite. Les planètes, qui n'en sont d'ailleurs pas sur la carte, sont moches. Elles sont toutes identiques. Ce qui fait qu'au moment où tu as visité 30 planètes et que tu voudrais revenir sur l'une d'entre elles il faut soit avoir la mémoire de où elle se situe ou alors il faut sélectionner une par une. Elles sont méconnaissables.
-sur chaque planètes on à la map qui grandit au fur et à mesure de notre découverte dessus. Les missions et autres points d'intérêts sont présentés par des halo lumineux. Mais c'est mal foutu. Encore une fois ça ressemble à rien. C'est un bouilli de pixel infâme. On s'y retrouve pas, c'est moche et ça n'a aucune utilité. Je me demande pourquoi ils ont mis cette option dans le jeu. Vu l'état de la chose ça ne sert à rien !
-une fois qu'on se balade dans les plus grandes planètes, ça laaaag ! Ça freeze ! Ça fait de temps de temps des blocages au point que ça bloque carrément le jeu et la seule solution est d'éteindre la console. Alors là je parle dans ma partie à deux joueurs. Peut-être qu'en solo on gagne de la fluidité mais alors à deux si on se mets à courir ou si on vole c'est lag-land.
-une fois de plus, si on va trop vite en volant, la map mets 20 ans à charger le biome où tu te trouves. Vous voyez Minecraft où les textures ne sont pas encore affichées et qu'on voit de grands trous avec un vide infini ? Eh bien c'est la même chose mais en 100 fois pire. Avec des murs invisibles de partout. Dans Minecraft quand ça arrive il est possible de voler ou de marcher dans ce vide. Mais là si on va trop vite pour les chargements des textures on est bloqués toutes les secondes.
-une fois la découverte du jeu dans sa quasi intégralité, on découvre vite que les tous les mondes se ressemblent beaucoup trop. C'est l'effet No Man's Sky. Au début on trouve ça génial. Mais au bout de 20 planètes déjà, chaque biomes se ressemblent bien trop. J'en reviens encore à Minecraft (en même temps c'est le même principe de jeu) où chaque biomes ça se renouvelle toujours. L'intérêt est toujours là. Pas dans ce Lego Worlds.
-la récupération des briques d'or n'est pas passionnante. C'est notre seul but pour atteindre le maximum de la galaxie. Au bout de 100 briques on débloque la capacité de créer soit même notre planète. Mais 100 briques quoi !! Au bout de 25 j'en avais déjà marre. C'est toujours pareil pour les avoir. Les missions à deux balles et faire des trous partout dans les paysages tels des bombes nucléaires qui sont tombées partout pour refaire le paysage pour récupérer des briques dans les coffres dans les cavernes. Cavernes qui sont ridicules. Elles ont le mérite d'être là, ça ne se passe pas que à l'extérieur mais c'est nul. 





Comment voulez-vous qu'avec tout ça la progression ne soit pas ennuyeuse ? C'est franchement dommage. C'est presque un gâchis. Presque parce que le jeu à quand même un gros contenu. Il y aussi des donjons bien longs avec des clefs à récupérer, il y a des mobs un peu partout à tuer dans les biomes, les graphismes sont pas moches, certains biomes sont excellents, de très nombreux moyens de transports, plein de personnages, plein d'habits, des animaux à monter dessus comme des dinosaures, des ours, des dragons, des cochons et j'en passe, les ambiances des biomes sont réussies...Il a de bons points forts malgré tout. Pour les plus jeunes c'est une bonne expérience à faire. C'est pas difficile, l'humour est là, ils pourront se la jouer chevalier, squelette, roi ou princesse, gothique, vampire, des citoyens, des policiers, ils auront de quoi faire. Ça reste du Lego. L'imagination est là. J'ai joué avec ma petite soeur de 8 ans et elle s'éclatait en s'imaginant des petites histoires à faire ensemble. Elle passe beaucoup de temps à personnaliser ses personnages comme bon lui semble. Mais pour des joueurs plus âgés et plus expérimentés comme nous je peux pas dire que c'est le jeu parfait.

Si un jour un Lego Worlds 2 existe, il ne pourra que être meilleur si les développeurs y mettent bien plus d'objectifs et un but ultime plus captivant.














vendredi 7 avril 2017

Découverte de la box Wootbox (avril 2017)




 
Prix mensuel : 21.99€ + 5€ de frais de port.

Qu'une chose à dire : Cowabunga ! Hum...oui oh ça va hein. Ou alors Bazinga !


Voici le premier article sur ce blog concernant une "box". Si vous ne connaissez pas encore ce concept, c'est à la mode depuis plusieurs années. On en reçoit une chaque mois et suivant le site, vous aurez plusieurs choses dedans. Il en existe pour tout : livres, goodies, vêtements, bonbons, produits de beautés et de parfum, nourritures pour chats et chiens (oui oui)...Le choix est super vaste ! Après ça coute quand même de l'argent alors faut bien faire le choix si vous en prenez plus d'une par mois.

C'est avec curiosité que j'ai découvert celle-ci et grâce à https://midogeekblog.wordpress.com/ j'ai pu avoir un parrainage et avoir 5€ de réduction alors je me suis dit allez je me lance !

Alors déjà première chose que j'adore c'est la gueule de la box. Moi qui suis une personne qui jette très rarement, là on me fait des boites comme ça mais à aucun moment elles vont finir à la poubelle. Je les garde. Et si vous allez sur leurs site, vous allez voir que chaque mois elles seront différentes. Voilà le premier point que j'aime. C'est qu'un détail mais j'aime quand les choses sont bien faites.


Le petit livret avec quelques pages de rédactions comme ce mois-ci pour Dragon Ball Super. Ce qui est intéressant c'est que nous avons en détail chaque chose que contient la boite et avec leurs prix d'origine. Bien venu pour se faire une idée entre le prix de notre abonnement et le prix total de l'intérieur. Nous en reparlons à la fin de cet article.




Je sais pas si vous faites comme moi mais j'ai ma petite technique pour prendre les objets, c'est que je ne regarde pas ce qu'il y a à l'intérieur. Je pioche à l'aveugle. Après tout on reste dans la surprise du contenu à 200%.

La première chose qui est venu à moi est cette figurine :




Elle est réussie et plutôt assez grande. Le bâton et les flammes sont à assembler ainsi que Sabo, ce personnage de One Piece à mettre sur son socle. Juste un peu dur d'y mettre les flammes. J'adore les figurines alors je suis content de celle-là. Ça commence bien :)

Note personnel : 4/5.
Valeur en magasin : de 15 à 24.90€.


On passe à la suite avec un magnifique T-shirt de South Park :





Pour info lors de votre inscription, il vous ai demandé votre taille. Pas de mauvaise surprise comme ça. J'adore ce T-shirt ! La couleur bleue qui ressort bien, la bande de potes au centre et le titre de haut en bas, il est super ! Bien content !

Note personnel : 5/5.
Valeur en magasin : 20€.


Maintenant c'est au tour d'une housse de coussin avec The Big Bang Theory :



Sur l'image du livret la housse rends bien meilleure qu'en vrai. Je suis pas très fan. Mais c'est utile alors ça va :)

Note personnel : 2/5.
Valeur en magasin : 10€.


Voici maintenant le tour d'un bracelet Viking (exclusivité Wootbox) avec son petit protège :



J'ai tout un tas de bracelets à mes poignets, j'aime en avoir et celui-ci me plait bien. Il est stylé :)

Note personnel : 5/5.
Valeur en magasin : 12€.


On termine avec une "entité" avec un Pin's ! (Exclusivité Wootbox) :


C'est pas ce que je vais me mettre sur moi mais j'aime bien le petit clin d'œil au "rétro". Dans les années 90 c'était la folie des Pin's. Il en existait sur tout ! Je vais le mettre sur mon étagère avec les objets. C'est sympa avec le support en carton :)

Note personnel : 4/5.
Valeur en magasin : 4€.


Verdict ? Sur 5 objets, 4 me plaisent. Pour ma première box c'est plus que correct ! Je ne suis pas déçu. La sélection est variée, on a du South Park, du One Piece et du The Big Bang Theory alors niveau licence c'est très bon.

Si vous êtes fan des figurines Pop, les 3/4 du temps la sélection en propose une. J'en ai pas eu pour ce mois d'avril mais peut-être pour le mois prochain ??

Si je mets la figurine à minimum 15€, si j'additionne tout ça me donne un total de 61€. Pour 25€ on se fait pas avoir ;)


Message important : dites-moi en commentaires ou sur les réseaux sociaux (Facebook/Twitter) si vous voulez que tous les mois je fasse un article sur les Wootbox ou si juste un suffit. Merci à vous :)



vendredi 24 mars 2017

Kona (PS4)



Développeur : Parabole. Éditeur : Ravenscour. Sortie le 07/03/17. Langue : voix et textes en français (canadien). Prix : 19.99€ sur les stores.


Kona c'est quoi ? Kona est un jeu qui se passe au Canada pendant un blizzard. Je suis un détective et je vais dans un village perdu au fin fond de la campagne. Un meurtre a été commis dans une station service. Aucun témoin. Un village mort où il neige sans arrêt. Voici mon histoire.

Je commence mon aventure dans ma vielle berline. Il fait beau. Aucune neige. Je contrôle manuellement ma berline. Pour être plus précis nous sommes en 1970. Les moyens de communications ne sont pas encore terribles. J'écoute un bon morceau de musique. Je me gare à un passage barré et je sors de ma voiture. J'ai des cigarettes, un Polaroïd, mon journal pour mon enquête, une carte des environs qui me servira beaucoup et une lampe. Je fais un tour, je ramasse des objets qui me seront utiles par la suite et je progresse en voiture sur la suite de la route. Très souvent, une voix mystérieuse parle de moi et de ce qui se passe. Avec une très belle voix canadienne. Comme un narrateur en voix off. Je ne parle jamais. Peut-être qu'à force, je me suis créer une voix dans ma tête. Elle me tient compagnie. Et heureusement car je peux pas dire que ce coin là à un grand nombre d'habitants. C'est simple, plus personne n'est dans le village. C'est le vide total. Les gens sont tous partis mais en laissant leurs mystères derrière eux. Pour un enquêteur comme moi je ne vais pas m'en plaindre. Le mystère fait parti de ma vie. 








Je me dirige vers une station service. Encore une fois je ramasse tout un tas d'objets. Faut pas trop non plus que je prenne trop de choses car au bout d'un moment je n'aurais plus de place sur moi. Heureusement que mon véhicule à un coffre pour pouvoir y mettre mes objets. En temps normal cela s'appellerait du vol mais qui diable pourra m'en faire le reproche ? Je suis le seul à des kilomètres à la ronde. J'assiste à un mort à l'entrée de la boutique. C'est le gros boxon à l'intérieur. Comme si une bagarre a eu lieu ici même, à la position du décédé. Une lettre a été déposée à côté du cadavre. C'est le point de départ de mon enquête. Je prends la personne en photo. Je note plein d'informations importantes sur mon journal. Je lis tout un tas de documents, de brochures différentes. Il faut bien que je m'imprègne de la région pour en savoir le plus possible de ces lieux. Je réalise aussi quelques petites énigmes.
 
 
 


Je décide de partir un peu plus loin en voiture. Quand un véhicule arrive face à moi. Je l'évite de justesse. Mon véhicule n'a pas une seule égratignure. Cependant, l'autre véhicule est bien amochée. Elle s'est prise un poteau électrique. Je ne comprends plus rien. Avant l'accident il faisait un beau temps d'automne. Désormais je me retrouve dans une tempête de neige. Tout est recouvert de blanc. Depuis combien de temps je suis resté inconscient ? Je sors à l'extérieur pour voir de plus près l'accident. À ma grande surprise la voiture est vide. Mais la portière est ouverte. La personne s'est-elle réfugiée en détresse dans les bois ? D'autant plus qu'en suivant quelques mètres plus loin la route, un grand ravin rends ma progression inaccessible. Un mur de glace me bloque l'accès pour la suite du village. Que dois-je faire ? Je gèle ! Avec une température qui va être dans les -30 degrés voir bien plus, je peux en mourir. Je contrôle très souvent mon corps face au froid. Par chance, dans ce village je croise en chemin pas mal de cabanes et de maisons qui ont toutes un poêle. Mais un feu ne se fait pas comme ça. Je récupère du bois et ce qu'il faut avec puis j'allume. Que ça fait du bien de sentir la chaleur venir sur sa peau ! Je tremble plus. Je respire mieux. Je peux courir plus vite. Me revoilà en forme. Faut aussi que je gère la peur du noir. J'ai ma lampe avec moi. Si je commence à avoir trop peur, je stresse et du coup j'ai une moins bonne précision.
 
 
 

Je parcours tout le village. Ça fait des heureux que je suis ici. Je visite plein de bâtiments différents, j'ai tout un tas d'accessoires avec moi : hache, allumettes, pied de biche, marteau, armes à feu, balles, kit de premier soin, de la viande....Bon tireur comme je suis, j'ai réussi à m'en sortir face à une meute de loups. Ils ont froids. Ils ont faim. Voir une grosse carcasse surgir devant eux et en ressentant la peur que j'ai, un des loups s'est jeter sur moi. J'ai pu en tuer un et les autres sont partis la queue entre les jambes. Note pour soi même : toujours avoir une arme. Lors de la deuxième attaque je ne me suis pas laissé prendre en surprise une nouvelle fois. J'ai pris mon arme, j'ai tiré un coup dans le vide et ils se sont tous enfuis. Si plus personne n'est là pour prendre le contrôle de la nature, faut bien que je fasse le cow-boy du coin, non ?

Au fil de ma progression, j'aperçois rapidement que non seulement une voix parle pour moi même et de mes faits et gestes mais j'ai aussi des messages assez marrants qui s'affichent à certains endroits. Pourquoi j'ai ça me direz-vous ? Je vous réponds qu'avec tout ce qui se passe ici, on est plus à un mystère de plus. Je continue mon enquête. Je rencontre des gens qui sont congelés. Par je ne sais quelles raisons, en les touchant, je m'envole au moment de leurs incidents. Il fait noir. Je vois leurs silhouettes. Puis je retourne au monde normal. Si je suis toujours dans le monde normal avec tout ce qui se passe autour de moi. Ça fait déjà 8 heures que j'arpente ce village. Toujours rien. Il ne se passe pratiquement rien. À part les loups, c'est le néant. Je découvre une drôle de maison avec un cinglé qui a construit une soucoupe volante. Dans ce même lieu j'aperçois une motoneige. Il lui manque des  éléments. De l'essence. La clé. Un siège et autres bidules. Je fais des allers retours incessants pour récupérer tout ceci et avoir d'autres éléments importants pour ma quête.
 
 
 


J'arrive enfin à la deuxième partie du village. Comment j'ai fais pour passer le mur de glaces ? C'est à vous de le voir. Je fais toujours la même chose. Explorations de bâtiments. Les attaques de loups sont de plus en plus nombreuses et étranges. L'histoire se dévoile plus. Je suis très mal au point. Quelque chose m'attaque. C'est horrible. Enfin pas trop. Parce que la chose ne fait pas peur du tout. Elle paraît ridicule. Survient un combat titanesque ! Ou non. Attendez, je m'emballe un peu trop. Excusez-moi je reprends. Survient un combat pitoyable. Je cours comme j'ai jamais couru de ma vie. Je galope encore plus vite que tous ces loups qui me pourchassent ! Je vois un moyen de transport ! LÀ ! Je le prends et je me casse d'ici ! C'est parfait parce que je dois aller à un manoir pour mon enquête. Que...Quoi ? Je ne comprends pas ? Il commence à y avoir un peu d'action, là on se sent vraiment pas en sécurité une fois le début passé à savoir que rien nous arrivera à part mourir de froid et...c'est la fin de mon enquête ? Mais attendez, j'ai encore des choses à faire, moi ! Et le fameux manoir qu'on me parle depuis le début où que je devais aller voir ?? Ben...Tout ça pour ça j'ai envie de dire.


THE END !



Et voilàaaaaaa comment se termine mon histoire ! Alors, c'était comment ? J'ai voulu faire un peu plus original cette fois-ci car ce jeu s'y prête bien. Il a un côté littéraire et comme j'aime la littérature, les jeux et écrire des articles, eh bah voilà ce que ça donne comme cocktail !

J'ai essayé de mettre le plus possible dans l'écriture du texte les points forts et les points faibles du jeu ainsi que son mécanisme. De comment on joue à ce Kona. Je voulais aussi vous avertir que l'histoire de Kona aura deux ou trois autres jeux dans le même univers. Ça c'est la bonne nouvelle. Mais j'ai vraiment être très déçu de sa fin. Je savais depuis le départ pour le coup des épisodes multiples mais quand même ! J'ai beaucoup aimé le jeu. Son exploration, son ambiance, la survie, découvrir petit à petit la vie des habitants. Le scénario se mets en place en arrivant à la fin puis c'est la fin. Je m'attendais pas à ce que ça coupe comme ça. C'est bien trop brutal ! Ça m'a complètement gâché mon expérience. Je m'attendais à d'autres choses. Je voulais lui mettre une bonne note mais ce coup-ci m'a beaucoup refroidi (ohohoh !).  C'est dommage. Ce titre à beaucoup de qualités. Mais durant les 8 heures d'aventure, je me suis dit en posant la manette "j'ai fait tout ça...pour ça...?". Et quand on se questionne ça c'est que ça bloque.
 
Attention, ceci n'est QUE mon point de vue ! Je sais que ce Kona à reçu d'excellentes critiques sur Steam. Sa note globale est d'aujourd'hui de : très positive (475 évaluations). Ce n'est pas rien. Mais ce n'est que mon avis. Après tout je raconte peut-être que de la merde et j'ai faux. J'attends vos avis en commentaires pour débattre sur le sujet.
 
J'enfonce pas non plus le développeur indé du jeu. Pour tout vous dire je n'aime pas prendre les jeux en virtuel. Je préfère le physique. Mais quand je lisais les notes des joueurs, les images du jeu, cette affiche absolument superbe qui est en haut de l'article et dont je suis tellement fan que je voudrais l'avoir en poster, j'ai voulu me faire à tout prix ce jeu ! Comme je ne sais pas si une version boîte va sortir, j'ai pas voulu attendre et je l'ai pris sur le Playstation Store. Leurs travail sur leurs bébé est très bon. D'ailleurs vous allez voir ci-dessous qu'il y aura plus de points forts que de points faibles. Mais le combat final et la fin ne m'ont mis alors pas du tout plu ! Ce n'est pas pour autant que je ne ferais pas les prochains épisodes. Sans doute que l'histoire se développera plus. Je serai même au rendez-vous. Mais c'est mon avis à chaud :)


PS : il reste encore plein d'éléments de l'histoire mais je vous laisse la surprise de la découverte ;)
 

Points chaud :
+les musiques.
+l'ambiance froide.
+conduire deux véhicules.
+l'exploration.
+la survie : jauge de froid, de santé, de stresse.
+se faire des coins de feu.
+beaucoup d'accessoires à récupérer.
+la voix off irrésistible !
+l'humour de certaines phrases.
+100% en français !
+les documents à lire un peu partout.
+le journal qui se rempli avec toutes les notes.
+la carte.

Points froid :
-le déplacement lourd et lent du personnage. L'impression de diriger un caribou.
-les mini temps de chargement à chaque changement de zones.
-le curseur blanc pour les interactions est trop peu visible (blanc sur du blanc...).
-trop peu de moments marquants.
-des menus pas pratique. 
-un combat final plus "drôle" qu'autre chose.
-une fin trop expéditive.
 
 
 

mardi 21 mars 2017

Zelda Breath of the Wild (Switch)




Développeur : Nintendo. Éditeur : Nintendo. Déconseillé aux moins de 12 ans. Sortie le 03/03/17. Langue : voix et textes en français. Prix : 50€.
 
Link, regard tourné vers le consommateur qui a la boite entre ses mains, son visage disant "hein, tu le sens que tu vas vivre une aventure comme rarement tu as pu faire devant ton écran ?".
 
 
Avertissement : ma critique n'a aucun rapport parce que le jeu se nomme "Zelda". Je préfère faire taire les mauvaises langues d'entrées de jeu. Non parce que combien de fois j'ai pu lire cette phrase sur des tests dithyrambiques du jeu que parce que c'est du "Zelda" alors forcément on lui donne toutes les qualités du monde...Il aurait pu s'appeler Oui-Oui Breath of the Wild, ma note et ma critique serait exactement les mêmes. 
 
 
 


J'écris ce texte après avoir fini la quête principale en un peu plus de 50h de jeu. J'ai fais tour du jeu suffisant pour pouvoir enfin avoir mon propre avis dessus.

Je ne vais surprendre personne en disant que cette aventure fut l'une de mes plus belles expériences de jeu vidéo. Eh oui, encore une critique dans le vert pour ce Zelda. Mais que voulez-vous ? Ce nouvel épisode est un tour de force !

Déjà c'est le premier jeu que je fais sur la nouvelle Nintendo Switch et forcément ça marque. D'autant plus que cette console/portable est magique. De jouer à Zelda sur sa télé et de reprendre sa parti exactement où on s'est arrêté en mode portable et inversement de la portable à la télé, c'est quelque chose de magique. Et puis la qualité des graphismes sur la tablette quoi ! On ne perds en rien à la réalisation. A noté que ça rame de temps en temps dans les forêts quand l'herbe est trop présente.

Je vais dire deux mots sur la réalisation graphique. J'ai pu lire pas mal de fois un peu partout des critiques de gens concernant le moteur graphique. Alors OUI on est pas encore sur de la qualité HD PS4/One. OUI il y a du gros pop d'éléments quand on s'approche comme l'herbe. Mais bon sang, ceux qui disent ça, faites le jeu par vous même et pas en regardant des images ou des vidéos. En tout franchise il est impossible de dire que ce jeu n'est pas propre. Pourquoi ? Parce que c'est sa direction artistique qui est géniale. Un effet dessin animé/cartoon très propre. Avec aussi beaucoup de ressemblances aux films du studio Ghibli. D'ailleurs en jouant à ce Zelda je me faisais souvent des remarques me disant qu'il me faisait beaucoup penser au jeu Ni No Kuni. Jeu qui, si je devais faire un top 15 de mes jeux vidéo préférés, il serait dedans. 





Cette Switch elle a une fonction très pratique et à portée de main. D'un simple petit bouton il nous est possible de prendre des photos. Directement. J'en ai fais pratiquement 300. Mais quand vous vous promenez dans cet univers, on devient tous un photographe en herbe. On débloque de toute façon un appareil photo qui sert à répertorier les 385 choses dans l'encyclopédie. Je peux vous dire qu'avec ça on arrête pas de prendre des photos d'animaux, de matériaux, de flore, de monstres...Le jeu nous pousse presque à tout prendre en photos. Ils le savent qu'ils ont fait un beau jeu les cocos. La map du jeu est l'une des plus réussies que j'ai pu voir dans ma vie de joueur. Et non, la map n'est pas vide. C'est des bêtises de dire ça. Alors déjà sa grandeur est juste gigantesque ! Un nombre incalculable d'endroits qui nous poussent à aller voir. Il y en a partout ! Vous faites un pas et ça sent le secret. Et pour une fois on se dit qu'on y va pas pour en rien car on trouvera toujours quelque chose d'intéressant. C'est grandiose ! On est tellement petit dans la monstruosité de la map. Souvent dans mes tests je dis dans les jeux avec un monde ouvert qu'on se sent tout petit. Mais là dans ce Zelda c'est LE maître en la matière ! Tout est immense face à nous. Nous sommes une petite fourmis qui a le monde à ses petites pattes. L'Aventure nous attends. Oui. Aventure avec un A majuscule. J'insiste bien sûr ce point. Pour les personnes qui veulent se faire la surprise de la découverte totale du jeu, passez ce moment. Je vais mettre un exemple d'une des d'idées merveilleuses et inattendues qu'on rencontre dans le jeu à tout hasard et non en suivant la quête principale. Vous êtes prêt(e)s ? Si non, passez au paragraphe suivant. Alors voilà un passage dont je m'en souviendrais longtemps. Dans ce jeu il y a beaucoup d'îles. Des petites, des grandes. Mais il y en a certaines qui ne sont pas comme les autres. Notamment une qui est assez grande. On y va à radeau car Link ne peut malheureusement pas nager indéfiniment. Alors on navigue tranquillement, toujours avec ce coté grande Aventure et en posant le pied sur ce gros cailloux, une quête nous est confié. On perds tout notre équipement et nos vêtements. Nous sommes presque à poil, on a juste notre short avec nous. L'objectif est de devoir survivre dessus en s'équipant de ce qu'on trouve pour se refaire une beauté et une santé et de voir mettre trois boules dans des socles sur l'île pour pouvoir partir d'ici. Voilà le genre d'idée que j'adore. Tout simplement. Personne va s'attendre à avoir une mission comme elle. Dans d'autres jeux ce serait juste de l'exploration. Là non. On débloque carrément un défis. Et si on perds, faut tout refaire. Alors attention. Vous en voulez encore ? Je vous laisse la surprise. Parce que des surprises comme elle il y en a beaucoup.





L'ambiance du jeu est aussi incroyable ! L'atmosphère lors des différents climats comme en journée, coucher de soleil ou la nuit à tomber par terre !!! La pluie, l'orage, le vent, la neige, sous les forêts, les grottes...Les couleurs sont magnifiques ! Des atmosphères uniques ! Les magnifiques musiques Sony certaines me resteront dans la tête. C'est onirique ! C'est paisible ! Plein de sortes d'animaux qui vivent leurs vies. Quand on nuage passe en plein soleil et que tout devient sombre et une fois que le nuage part et que les rayons du soleil revient, pfiouuuu ! C'est de tout ça dont je vous disais. Ce n'est pas le plus beau jeu du monde. Mais c'est son ambiance. C'est ses couleurs d'environnements et d'effets météorologiques. Le plus gros moment du jeu pour moi a été le tout début quand on sort d'une grotte pour être à l'air libre. Ils ont eu l'intelligence de ne pas nous mettre directement à l'extérieur. Là on arrive à la sortie de la grotte, on voit la lumière tel le Paradis devant nous et on découvre le monde d'Hyrule. Quel moment ! J'ai dû resté bien 20 minutes à cet endroit et faire quelques pas pour bien m'imprégner des paysages.

Heureusement que nous avons une carte dans les menus très bien faite. Remplies de détails, possible de mettre différents marqueurs pour avoir des marques de repères comme une épée pour se souvenir qu'ici un boss est présent ou un coffre. Très utile.

Une des grandes nouveautés est le doublage. Il est correct, sans plus. Et plutôt anecdotique. Ça ne représente même pas 5% de tous les dialogues. Le reste on retrouve l'habitude des jeux Nintendo avec les bulles de textes sans voix. Et rassurez-vous, notre petit Link ne parle pas un seul instant.





On note la bonne présence de se sentir de plus en plus puissant. En même temps avec le nombre d'armes, de boucliers, de tenues différentes c'est un peu normal. On peut améliorer notre stock de tout, améliorer les forces de nos tenues...Chaque joueur vivra sa propre aventure. Chaque joueur aura un Link avec un inventaire et une tenue différente tant c'est complet. Les autres nouveautés sont de pouvoir faire des plats cuisinés avec là aussi une tonne d'ingrédients différents. Chaque plats auront des effets secondaires importants comme avoir une endurance plus longue, des attaques plus puissantes...Link est devenu un bûcheron tel un Mexicain dans Minecraft. On peut couper des arbres. Ramasser le bois, des pommes, des champignons, des fleurs....

Un nombre de 120 sanctuaires est disponible aux quatre coins du monde. On aime ou pas. Moi j'ai trouvé ça sympa. Avoir des séquences d'énigmes parfois simple parfois un tantinet plus difficile, ça fait plaisir. Seul regret c'est que c'est toujours dans le même style d'architectures. Et d'autres reviennent trop souvent comme un qui est de devoir combattre un mini boss. C'est toujours le même mais dans un mode de difficulté différent (sur 3). Je verrais bien Nintendo sortir un spin-of du jeu rien qu'avec les sanctuaires. Un peu comme ils avaient fait avec le jeu Toad sur la Wii U reprenant la base des niveaux 3D de Super Mario 3D World.





Nous avons plusieurs pouvoirs. Celui de l'aimant, pouvoir créer des plates forme en glace, la si incontournable bombe et un qui est de pouvoir fixer des objets et de les envoyer balader plus loin. Ils peuvent être jouer avec la fonction des mouvements de la manette, tout comme l'arc. Très pratique d'ailleurs de jouer avec l'arc de cette manière. Pour être encore plus précis c'est bien. Faut faire attention aux armes aussi. Elles se cassent très vite.

Là où j'ai adoré et que ça fait du bien comparé à bien d'autres jeux c'est que Link peut grimper absolument tout et qu'est-ce que c'est plaisant à jouer ! Pas besoin de faire 50 détours pour monter un endroit. Il monte et s'accroche partout ! Un vrai grimpeur ! Sauf quand il pleut. Bah oui, l'eau ça mouille comme dirait un célèbre savant.

Que serait un jeu Zelda sans ses montagnes et ses déserts ? Ces paysages sont peu nombreux comparé aux zones de forêts, de plaines et de jungles. Tant mieux car la forêt est ce que je préfère. Je n'ai pas trop aimé les passages dans le dessert. Et puis pour être plus réaliste, une jauge de température est présente et je peux vous dire que quand on a pas les tenues nécessaire c'est énervant. Parce que Link peut avoir froid ou avoir chaud jusqu'à en brûler et on perds des cœurs. Et pour la chaleur elle peut même nous faire cramer notre équipement. Un peu chiant sur la longueur. Pour ça, il faut vite récupérer/acheter ce qu'il faut.




Les villages. Aaah les villages ! Ils sont suffisamment nombreux et sont tous différents. Ils sont très réussis. C'est ici qu'on aura plein de quêtes annexes à avoir (76 au total) et aussi dans le monde. On peut parler avec tous les habitants, entrer dans toutes les maisons. Là aussi ça vie. Les villages sont de tailles correctes. Ni trop petits ni trop grands. Vu la taille du monde, on peut bien entendu chevaucher des animaux. Chevaux, ours et autres bêtes. Pour les chevaux je ne sais pas si c'est moi, la manette ou le jeu mais j'ai trouvé la jouabilité horripilante ! C'est d'une difficulté de tourner à gauche ! Le cheval mets un temps fou à le faire ou alors il le fait pas du tout. Est-ce le joystick de ma manette qui déconne ou est-ce que ça le fait à tout le monde ? Je sais pas mais quel prise de tête, bordel !

Les boss sont nombreux et costauds. On peut très bien se promener tranquille les mains dans les poches, euh non, les mains prêtes à prendre l'épée ou l'arc et tomber sur un boss. Ils sont grands. Ils ont tous un point faible. Faudra pas vous jeter comme ça sur eux. Il faut une bonne préparation. 





Dans les à-côtés du jeu c'est plus que complet. Vous pouvez jouer pendant 100h dessus sans avoir fini la quête principale. Comme je le disais on découvre sans arrêt des objectifs, des défis, des trésors, des boss, des quêtes annexes, de bonnes comme de mauvaises rencontres de PNJ, 900 Korogus à trouver sur toute la map qui ont tous de petites énigmes à faire pour les avoir, les 120 sanctuaires, les 385 éléments à photographier...Une durée de vie hallucinante !

Pour leurs premier open world dans un jeu Zelda, ils ont mis d'accord tout le milieu du jeu vidéo. Respect à eux. Un jeu vidéo comme on aimerait en manger tous les jours ! C'est un respect pour notre passion. Mettez ce jeu à une personne qui n'aime pas les jeux vidéo, elle changera vite d'avis. Mettez ce jeu à un jeune, il aura des étoiles plein les yeux. C'est la magie de Nintendo ! Ce jeu respire le bonheur ! Comment ne pas être sous le charme ?? Un peu de persévérance cependant. Ce jeu n'est pas si facile que ça.
 
 
POINTS FORTS :
+Une Aventure gigantesque !
+Une sensation de liberté affolante !
+un nombre de paysages, de points d'intérêts incalculables !
+la direction artistique, les lumières, les effets météorologiques.
+une des plus belles et des plus complètes map dans le monde du jeu vidéo.
+un grand nombre d'équipements.
+les nombreux villages et leurs ambiances.
+la bande son.
+les boss.
+une durée de vie gigantesque : quêtes annexes, les Korogus, les sanctuaires, l'appareil photos tout voir sur la map...
+certaines quêtes annexes qui se démarquent des autres comme celle de l'île ou celles des bois obscurcies.



POINTS FAIBLES :
-ça rame de temps en temps.
-le clipping.
-les sanctuaires qui ont tous la même base de construction.
-la jouabilité à cheval.
-les boss de la quête principale trop simples. Les boss annexes sont plus difficiles.
-ne pas pouvoir nager indéfiniment.
-le biome désert, pas aussi intéressant que les autres biomes.