Test

vendredi 26 mai 2017

American Horror Story Hotel, saison 5 en coffret Blu-Ray Disc




Durée totale : 10h17 (12 épisodes). Interdiction aux moins de 12 ans. 3 Disc. Prix : 40€. Sortie en physique le 05 octobre 2016.
 
 
 
 
Avant d'en venir à la série, je veux dire quelques mots à l'éditeur concernant le coffret. Pourquoi avoir changer d'épaisseur la boite ? Pourquoi depuis 4 saisons nous avons un gros coffret qui différencie les séries aux films pour qu'on se retrouve avec une taille différente ? En plus de ça on perds les résumés des épisodes. Ils n'y sont plus. Et beaucoup moins de bonus. Mais toujours le même prix. Pourquoi rendre un coffret qui était parfait jusque là à une qualité moins meilleure ? C'est le genre de décision que je ne comprendrais jamais. 





Après une quatrième saison que j'ai bien aimé mais ce n'était pas la meilleure pour moi, je retrouve le délire et les psychopathes comme avec la saison 2.

Quand on commence une nouvelle saison de AHS c'est voir comment est le générique. Je le trouve génial, mon préféré de tous. C'est vraiment LA série dont je ne passe jamais le générique. C'est trop bon !

Alors que vaut cette saison dans cet hôtel ? J'ai adoré ! C'est celle que je préfère avec la deux. La direction artistique est phénoménale ! Ça rappelle beaucoup Shining. Le tapis avec sa couleurs et ses formes géométriques, l'ambiance étrange et malsaine qui y règne, la mystérieuse chambre 64...





Je ne sais pas d'où viens cette passion mais je suis passionné par les mouvements de caméras dans les films. Vous savez quand l'objectif est comme un acteur. Les réalisateurs se sont amusés comme de petits fous à rendre chaque scènes magnifiques avec leurs plans et la caméra qui peut parfois être comme oppressante, elle tourne dans tous les côtés, elle filme à l'envers, elle devient rapide, elle fait des zoom. C'est un plaisir !

L'hôtel est le personnage central de la saison. Il est en plein Los Angeles. Il s'y passe beaucoup de choses mystérieuses. Des meurtres sauvages par kilos. Dans chaque pièces il peut s'y passer des atrocités. Avec des salles créées spécialement pour la torture. Quand on y entre, on en ressort pas vivant. Si dans chaque saisons le sexe se faisait de temps en temps, là il est beaucoup présent. Oh ça oui et ils ont mis le paquet ! Entre tout ça avec plein de scènes chaudes et la violence, je me demande comment elle peut être seulement interdite aux moins de 12 ans. C'est du sexe brutal, ce sont des bêtes assoiffées mais c'est fait avec beaucoup de maîtrise. Encore une fois la qualité du montage, la qualité des scènes est exemplaire. Pour moi je précise. C'est comme les plans dans les couloirs de l'hôtel. Comment ne pas revenir plus de 30 ans en arrière avec Shining ? C'est exactement pareil mais version "new gen". 





La grosse annonce a été que Lady Gaga débarque dans AHS à place de l'éblouissante Jessica Lange. Si avant de voir la saison je trouvais ça bien dommage car on parle quand même de la tôlière de la série, après l'avoir vu je trouve la chanteuse dans son rôle juste parfaite ! Pourtant je suis pas un fan d'elle. J'ai découvert cette femme, qui joue dans la provocation avec ses tenues, divine devant la caméra. Évidement on est loin de Lange, on ne change pas une talentueuse actrice après 4 saisons en seulement 13 épisodes mais elle s'en sort admirablement bien. Pour ses fans ça devait être jouissif pour eux de la voir car elle est exactement comme dans sa carrière. Elle porte tout plein de tenues différentes. Elle a donc déjà la gueule de l'emploi. Elle flash. Elle fait son petit effet devant l'écran. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit aussi bonne en tant qu'actrice. Une belle révélation.

C'est pareil avec Sarah Paulsen. C'est une actrice que je déteste depuis le début dans AHS. Je n'arrive pas à me l'encadrer celle là. Et pourtant dans cette saison je trouve que son personnage de droguée dépressif qui a toujours des larmes qui coulent lui va très bien et elle crève plus l'écran qu'auparavant. Faut croire que tout rends meilleur avec cette cinquième saison. Les autres acteurs sont aussi géniaux. Il y a pas mal de nouveaux et j'espère les revoir par la suite.

Le scénario peut partir dans tous les sens. Faut bien suivre. Il est pas facile à bien tout comprendre car on part dans plein de flash back et l'histoire a plusieurs embranchements au fur et à mesure. Les enfants sont de la partie et c'est une première. Vous verrez qu'ils n'ont pas la vie facile. C'est pour moi la plus complexe de toute la série.





Ce fut un moment de bonheur à suivre cette saison, aussi bien pour les oreilles (les musiques sont énormissimes !) que pour la vue. Mais alors la fin c'est celle que j'aime le moins de toute l'histoire de AHS. Pour vous dire, quand c'était la fin de l'épisode j'ai cru que j'avais mal calculé et qu'il m'en restait encore un à voir. Mais non j'étais bien sur le final. Il se s'y passe rien. Rien d'extraordinaire. Je m'attendais à un bouquet final dantesque à la hauteur de tout ce que j'ai pu voir avant avec au moins une révélation qui nous referait retourner notre cerveau mais rien de tout ça ! On commence très fort et on termine très bas. Alors j'ai bien compris le message de fin mais c'est pas assez pour moi.

Les bonus ne sont pas nombreux puisqu'il y en a que deux. Le premier nous explique le tournage des deux épisodes d'Halloween qui passe justement pour Halloween en Amérique. C'est internant. Ça dure près de 12 minutes. Je vois préviens que vous aurez à faire à deux épisodes splendides. Dont un qui se passe presque en huit clos autour d'une table lors de la Nuit du Démon. C'est dantesque ! Le deuxième et dernier bonus est sur l'hôtel en lui même. Forcément. Incontournable. Ça dure malheureusement que 7 petites minutes.

Saisons par ordre de préférence :
-Saison 5.
-Saison 2.
-Saison 3.
-Saison 1.
-Saison 4.

Et vous quel est votre ordre de préférence ??
 
 
 
NOTE DE LA SAISON 5 : 5/5
 
 
 
NOTE DES BONUS : 1/5

 
 
 
La belle photo de famille des coffrets :)
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
  

lundi 22 mai 2017

La série des jeux de gestion des "Delicious Emily's", "Fabulous Angela's", "Heart's Medicine", Cathy's Crafts, Mary le Chef et Maggie's, ect...(iPad et PC)





Aujourd'hui je commence une longue série d'articles sur mon coup de cœur du moment sur des petits jeux de gestion du temps que j'adore ! Trois séries du même éditeur, la plus connue des trois étant Delicious Emily avec 12 épisodes et un 13ème qui sort en été. Ces jeux sont jouables sur PC et tablettes.

Dans cette sorte de dossier je vais parler de tous ces jeux. que je vais faire intégralement. Pour pas avoir 50 articles sur la même série sur le blog, j'éditerais au fur et à mesure cet article.

Je vous mets la liste des jeux dans l'ordre croissant :
Info : Tous ces jeux sont en français.



-Delicious
-Delicious 2
-Delicious - Emily's Childhood Memories
-Delicious - Emily's Taste of Fame
-Delicious - Emily's Holiday Season
-Delicious - Emily's Tea Garden
-Delicious - Emily's True Love
-Delicious - Emily's Wonder Wedding
-Delicious - Emily's Honeymoon Cruise
-Delicious - Emily's New Beginning
-Delicious - Emily's Home Sweet Home
-Delicious - Emily's Hopes and Fears
-Delicious - Emily's Message in a Bottle.
-Delicious - Emily's Christmas Carol.
-Delicious - Emily's 15 (???) A venir !!
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
 
 

-Fabulous - Angela's Sweet Revenge
-Fabulous - Angela's Fashion Fever
-Fabulous - Angela's High School Reunion


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 



-Heart's Medicine - Season One
-Heart's Medicine - Season Two : Time to Heal (CRITIQUE FAITE).
-Heart's Medicine - Season Tree : Hospital Heat (CRITIQUE FAITE).
-Heart's Medicine - Season Four : A venir !


Oui vous voyez, ça fait un paquet de jeux à faire et de choses à dire du coup. J'espère que ça vous plaira et que je vous aurais fait une belle découverte avec ces licences de chez GameHouse (Zylom). Pour le commencement ça sera avec le titre Heart's Medicine - Season Two : Time to Heal mais après ces deux jeux, le reste sera fait dans l'ordre chronologique des épisodes. Pour une question de bonne visibilité, tout sera mis petit à petit dans le bon ordre, j'organiserais l'article.

VOUS ETES PRETS ? ALORS
 
 
 

Heart's Medicine 2 - Season Two : Time to Heal
 


Infos utiles :
-Prix : 9.99€ ou 1.99€ par chapitre.
-Démo disponible (jusqu'au niveau 5).
-Trois niveaux de difficulté : débutant, normal ou expert.
-Pas d'achat in-app. Juste le prix du jeu. Rien d'autres.
 
Voici mon premier article d'une longue série sur les jeux de "Gamehouse" qui ont plusieurs séries de gestion du temps comme vous pouvez le voir dans cet article.

Cet épisode est le deuxième. Le premier est disponible uniquement sur PC. J'en ferais aussi un article mais j'ai commencé la démo du deux et comme j'ai adoré je l'ai acheté. Ce qui est exceptionnel car je n'achète jamais de jeux sur mobiles. Surtout au prix de 10€. Mais vous allez voir pourquoi j'ai aimé ce petit jeu. C'est un coup de cœur "made in mobile".
 

Le jeu commence par une belle intro jouable dans un véhicule d'urgence en pleine manœuvre de secouriste. Mais un accident se produit et le véhicule tombe dans un trou. Puis le jeu commence avant cette scène. Nous contrôlons Allison qui va devoir monter dans sa profession à l'hôpital en 5 chapitres. Moi qui pensais que l'histoire ne représenterait rien dans le jeu eh bien je me suis trompé. Beaucoup de dialogues et surtout il y à une émotion qui se dégage grâce à la somptueuse bande son du jeu. Pas beaucoup de musiques mais elles sont toutes très réussies. Ça plus plein de scènes émouvantes, je trouve qu'ils ont fait fort. Ça reste un petit jeu, très très loin des grosses productions vidéoludiques mais il s'en sort à merveille.




Pour le contrôle du personnage il suffit d'appuyer sur un endroit et elle se dirigera là on le veut. On devra faire des opérations à l'aide du tactile, rapporter des objets aux blessés, les faire s'assoir ou s'allonger...Tout plein d'interactions pour les rendre aux mieux de leurs formes. Chaque clients ont des coeurs. Plus on est rapide à répondre à leurs demandes plus ils auront de coeurs. Par contre si on perds du temps où si on rates certaines tâches, on en perds. Si le maximum est atteint, la barre des coeurs devient en or et elle ne bougera pas. Ce qui donnera plus de points lors du passage à la caisse. Petite aide : il faut payer les clients à chaque fois qu'un groupe de 5 personnages y est pour avoir encore plus de points. Vous avez maintenant compris le concept du jeu. À chaque niveau, des cinématiques. Plein de rebondissements.

Avec des pièces, on pourra faire des améliorations des équipements comme de meilleurs lits, chaises des télés et tout ça aidera à ce que les clients s'impatientent moins et donc ne perdent moins de coeurs. La bonne nouvelle c'est que c'est uniquement avec notre argent du jeu. Il n'y a pas d'achats in-app. Tant mieux. Pareil avec les diamants. Avec ceux-là on peut débloqués des cartons qui nous cachent leurs contenu et en en choisissant un on rends l'accueil de l'hôpital plus chaleureux.



Le nombre de niveaux est conséquent avec 60 niveaux + 30 niveaux bonus (on retrouvera le personnage d'Emily a la cafétéria de l'hôpital qui est l'héroïne des jeux Delicious Emily's) pour un total de 90 niveaux. 6 chapitres avec chacun un thème différent comme l'hôpital, la pharmacie, les urgences...C'est largement correct. Si vous êtes comme moi à vouloir faire tous les trophées (18) et avoir trois étoiles à chaque niveaux, vous en aurez pour votre argent. Plein de petits défis supplémentaires à chaque niveaux comme faire gaffe au stock, gérer les cartons reçus, s'occuper d'un certain patient plusieurs fois, remplir les stocks, s'occuper d'un chien, ne pas s'occuper deux fois de suite un même client et aussi un petit animal à trouvé à chaque fois, un petit hamster au nom de Oliver. Il montrera pour quelques secondes sa jolie petite tête et il suffira d'appuyer sur lui pour le prendre.

Les graphismes sont mignons. C'est coloré, le jeu est fluide avec pas de ralentissements. Rien de choquant de ce côté.

Ma soeur et moi avons vraiment adoré ce jeu. Avec le jeu sur chacune de nos tablettes, on s'est bien amusé dessus et aussi en étant triste de l'histoire. Avec ces deux points, c'est que le jeu est réussi. L'excellente nouvelle est qu'en terminant le jeu on apprends qu'un troisième épisode sortira mais pas de date.










Heart's Medicine 3 - Season Tree : Hospital Heat
 
 
 
 
 

Infos utiles :

-Prix : 9.99€ ou 1.99€ par chapitre.

-Démo disponible (jusqu'au niveau 10).

-Trois niveaux de difficulté : débutant, normal ou expert.

-Pas d'achat in-app. Juste le prix du jeu. Rien d'autres.

 
 
Pratiquement 1 an qu'il aura fallut pour que la suite soit disponible. Pour un jeu de type "casual" ça fait beaucoup. Mais l'attente n'aura pas fait de mal vu la qualité de ce troisième épisode.

C'est une suite directe du 2. Au tout début on nous montre une Allison qui est sur le toit de son hôpital qui est en feu. Pourquoi il est en feu ? On le verra vers la fin du jeu. Elle ouvre une porte mais elle se fait bousculée en arrière et elle tombe dans un trou en feu en ralenti. Fin de la séquence et on commence le jeu 5 mois plus tôt. 
 
 


 
Je peux vous le dire et vous vous en doutez certainement, il y a pas beaucoup de nouveautés. Cet épisode ressemble énormément au précédent. Mais l'histoire est tellement réussie et les niveaux sont tellement intéressants que pour une fois ça me dérange pas trop. J'ai adoré le 2 alors pour que je n'aime pas la suite il aurait fallut que l'histoire soit ratée. Mais elle est encore mieux. L'équipe de Blue Girafe (les développeurs) ont une manie pour nous écrire de belles histoires drôles, émouvantes et avec des musiques au top ! Quelques nouvelles musiques mais les 3/4 sont les mêmes qu'on a déjà entendu.

Ce Hospital Heat se concentre sur le passé, sur la mère d'Allison qui débarque à son hôpital gravement malade alors qu'elle avait abandonnée sa fille quand elle était encore toute jeune. Elle a besoin de sa fille mais forcément elle, elle ne veut pas en entendre parler. Durant les 6 chapitres de 60 niveaux + 30 niveaux bonus on va voir plusieurs flash-back qui sont somptueux. Et ce n'est pas le seul pépin. Son couple avec Connor tourne au drame et une autre personne débarque aussi dans sa vie. Sans parler de Victor membre du conseil de l'hôpital qui ne pense qu'à l'argent l'agent et l'argent et s'en fou de la compassion des malades. Il fait tout pour rendre la vie des médecins un enfer. Et à nous aussi en tant que joueurs et joueuses. Je voulais lui en mettre des baffes à celui-là !!
 
 

 
Les 30 niveaux bonus je les trouve plus amusants que dans le 2. Réussir le plus de mini jeux en un temps limité, avoir des montagnes de couches partout dans la pièce et il faut appuyer dessus le plus vite possible pour les enlever et pour pouvoir se servir des appareils, s'occuper d'une dizaine de parents avec leurs bébés sur plein de lits, trouver le plus de Oliver (l'hamster) possible...Ils sont plus variés et ça ça fait plaisir.

Pour obtenir le plus de cœurs possibles il faut comme toujours faire des combots avec les clients à les soigner le plus vite possible et faire toutes les tâches qu'ils nous demandent de leurs faire prof qu'ils puissent avoir des cœurs en or aux dessus d'eux et qu'ils attendent à la caisse au maximum de 5 personnes pour enchaîner les points. La rapidité est primordiale. Mais j'adore jouer à ce jeu. Je m'ennuie jamais. 
 
 


 
 
Ce qui ne change pas : des améliorations à faire cette fois dans la chambre d'Allison au nombre de 17. Pour les avoir il faut réussir à avoir un nombre de diamants nécessaire à chaque objets. Ces diamants se récupèrent dans tous les niveaux mais il faut avoir à chaque fois réussir les défis dans tous les niveaux. Dans cette chambre il y a deux nouveautés sympathiques mais anecdotiques qui sont un petit mini jeu de karaté et un autre qui est une copie de Space Invaders. Comme il y a rien à collectés avec, juste à faire des records, on y joue une minute et on y joue plus. Des améliorations aussi dans chaque salle de chapitres pour rendre la vie des patients plus agréables. Les niveaux avec Emily à la cafèterait sont toujours là. Ce sont les plus durs. Ce qui change un peu, du moins j'ai pas le souvenir de ça dans le 2 c'est de pouvoir jouer un peu à la manière de QTE. Parfois on nous demande d'appuyais à certains endroits pour faire des actions précises dans des cuts-scenes comme appuyais à fond pour courir le plus vite possible. Et de interactions plus nombreuses comme ranger le bazar à la maison, accrocher des cartes...Ça fait plus vivant.

 




 

 



 

Les mini jeux pour s'occuper des patients sont tous inédits et ils sont nombreux. Couper des
plâtres au scalpel, mesure la taille des enfants, trouver des maladies, faire des bandages, nettoyer des bébés, la liste est longue. Oliver est toujours à récupéré dans les 60 niveaux principaux.

On contrôle pas que Allison. Dans chaque chapitre on dirige un personnage différence. Mais ce sont les meilleurs comme Ruth. Pourquoi on utilise pas Alison ? Parce que comme je j'ai écris plus haut il lui arrive une gravité.
 
 
 

 
 
Pour les chasseurs de succès ils sont au nombre de 21. J'ai trouvé le jeu plus facile que le précédent. Même les stages avec Emily. Dans le 2 je galerais alors que là ça passe comme une lettre à la poste. Soit la difficulté est plus facile soit c'est moi qui m'améliore.

Pour finir si vous avez aimez Time to Heal vous ne pouvez qu'aimez Hospital Heat. Il est même mieux. Plus beau, plus émouvant, des niveaux plus sympas, des personnages qu'on connaît bien à force et dont on peut y être attacher, j'ai vraiment adoré.


Un Heart's Médicine 4 va sortir. Je suis trop impatient !!!
 
 

 
 







-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



 
 
 
-Cathy's Crafts.




-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Mary le Chef: Cooking Passion




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



 
 
Maggie’s Movies: Camera, Action
 
 
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
 
 
 
Dr. Cares Pet Rescue 911

jeudi 20 avril 2017

On s'amuse en jouant : SOS Ouistiti



-Nombre de joueurs : de 2 à 4 joueurs.  
-Age requis : à partir de 05 ans. 
-Durée approximative d'une partie : moins de 10 minutes.
-Prix : entre 20 et 29.90€.
-Date de sortie : 2007.
 
 Contenu de la boite :
-1 arbre.
-30 singes.
-30 bâtons de 3 couleurs différentes.
-1 dé.
-1 règle.
 
 

Aucun singe n'a été maltraité durant les sessions de jeu !

 
 
Ce jeu existe depuis belle lurette ! Il fait parti des jeux qu'on retrouve systématiquement dans les catalogues de jouets de Noël chaque années.
 
Cela fait un an qu'il était dans mon meuble de jeux et je n'y ai jamais fait bien attention. C'est en le sortant des étagères que je me suis dit qu'il serait peut-être temps d'en faire quelques parties avec ma petite sœur de 8 ans et que je puisse écrire un article dessus.  Quelques parties j'avais dit ? J'écris cet article après avoir fait 20 parties en deux jours et l'envie d'y revenir est toujours présente. Je ne pensais pas qu'il allait me plaire comme ça et pareillement pour ma sœur.
 
Avant d'en venir à ce que j'en pense, voulez-vous bien que je vous montre il a quoi dans le bide ? Suivez-moi :


Une page de règle qui se comprends en 10 secondes :

 


Les 30 petits singes avec le dé aux trois couleurs :

 

Les 30 bâtons aux trois couleurs ; rose, orange et vert :

 

Et l'arbre avec les bâtons/branches mis dans chaque assemblages.
 


Voilà le résultat :



Et avec les singes qui sont prêts à descendre lorsqu'on enlèvera les branches une par une.



Le principe est tout simple : on lance le dé et suivant la couleur on tire une branche de la même couleur. Et ainsi de suite. Si par exemple il ne reste plus de branches en rose, on passe son tour. Ce qui peut être très important. Et on retire toujours le bâton le plus haut. Bon ça après rien ne vous empêche de jouer aussi à l'étage de votre choix. Le joueur qui à le moins de singe remporte la partie.

Alors pourquoi finalement ce jeu me plait alors qu'au départ j'étais pas très chaud ?

Parce que chaque parties ne se ressemble pas.  Au bout de 20 parties c'était jamais pareil. Les singes tombent toujours de façon très aléatoire suivant la position des branches et de ce qui en restent dans l'arbre. Dès le début on peut très bien en faire tomber pas mal ou alors inversement au bout de 10 branches retirées aucun ne se sera fait mal à la patte.

Ce SOS me rappelle beaucoup le jeu, lui aussi très connu, qui est le Mikado. Si on veut se la jouer sécurité il est conseillé de retirer les branches délicatement (sans l'a tourner dans tous les sens, c'est comme de la triche. on l'a retire en longueur).

Comme le tronc est transparent, on voit bien les petites bêtes et souvent leurs positions sont bien drôles. Elles arrivent aussi bien à se retenir avec leurs queues. Parfois elles sont plusieurs à se faire comme la courte échelle. C'est marrant.

C'est aussi un jeu assez stressant. Dans le sens où à chaque fois qu'on en retire une de branche, on sait jamais à quoi s'attendre. Parfois les singes arrivent à se retenir de justesse, parfois ça tombe de tous les côtés mais par chance aucun ne tombe ou alors si mais à la dernière seconde...Cela dynamise les parties.

Pour rendre les parties encore plus stressantes et plus amusantes, je vous conseille d'inscrire vos scores sur une feuille avec un nombre de parties limités. Pour nous (à 2 joueurs) nous avons mis une limite de 20. Cela laisse le temps d'avoir des écarts et de pouvoir se remonter. Pour nous je peux vous mettre que le score final à été de 9 à 10 pour moi (avec une seule partie à égalité qui compte comme nulle). J'adore jouer comme ça. La compétition est plus forte et plus intéressante que de jouer comme ça. Comme ça on peut voir les statistiques comme voir que la première moitié j'étais dans le rouge et à la seconde j'ai fait une grosse remontée jusqu'à avoir la victoire.

Dans les défauts je note que la boite ne se referme pas entièrement quand on remet l'ensemble à l'intérieur. Pas pratique pour le rangement dans un meuble prévu pour les jeux.
En deux je dirai que remettre les branches est un peu long. Mais ça on peut rien y faire.




-Qualité des produits :
L'arbre en deux bouts de plastiques n'est pas des plus robuste. Les bâtons (ou branches) se tordent un peu par je ne sais quelle raison.



-Contenu de la boite :

C'est assez pour faire des sessions de jeu complètes. Peut-être juste un petit point, une quatrième couleur aurait-elle pu faire l'affaire ? Ce serait bien de faire une version du jeu avec un arbre plus imposant avec plus de couleurs. Mais pour cette édition présente c'est correct.



-Accessibilité :
 
Rien de difficile pour les plus jeunes. Juste pas simple parfois de remettre toutes les branches quand il y en à trop car c'est un vrai labyrinthe à l'intérieur du tronc mais c'est pas grand chose.
 
 
Offre/Prix/Rejouabilité :
Pour un jeu entre 20-30€ suivant les offres et boutiques, je pensais au début qu'on se lasserait vite du jeu mais au contraire. Comme je disais, faites des petites compétitions avec vos scores sur une feuille. L'intérêt de vos parties seront plus passionnantes, plus compétitives et au bout de 20 parties (plus ou moins selon vos choix) vous voudriez refaire une manche suivante avec 20 autre parties pour se venger de la première ou avoir encore un point de victoire en plus.
 
 
 

Voici la page des scores. Comme vous le voyez, une belle remontée au milieu de cette première manche, hein :) ? Merci à l'égalité ! C'est peut-être ça qui m'a sauvé les miches :)
Allez j'y retourne, je connais quelqu'un qui veut prendre sa revanche ;)





samedi 15 avril 2017

Lego Worls (PS4) : Un bac à sable trop ennuyeux ?



 
Développeur : Warner Bros Games. Éditeur : TT Games. Sortie le 08/03/17. Langue : voix et textes en français. Prix : 29.99€.
 
 
 
Ce jeu je l'ai pas mal attendu. Pourquoi ? Parce que j'adore les constructions de Lego mais j'adore aussi les jeux vidéo Lego. Les Harry Potter, Jurassik Park et tout le reste. Surtout le fait de pouvoir jouer en local à deux.

Pour ce Lego Worlds il passe en deux phases : la première est celle de la découverte. On découvre des centaines de choses à chaque monde. L'exploration est donc intéressante. Puis vient la deuxième phase où une fois que tu as découvert tous les biomes et tout le contenu a débloqué en une dizaine d'heures, eh bien on s'ennuie ferme ! L'intérêt du jeu tombe totalement à plat. Sans compter un grand nombre de défauts. Mais d'abord commençons par les bons points.





Comme dans tous les jeux Lego, le multi local fait plaisir et tout est en français, dialogues inclus. Ce qui est un bon point pour les plus jeunes. Ce jeu est différent de ce qu'on a l'habitude de voir dans cette licence. C'est un "Minecraft-like". Il était temps que la marque suédoise en fasse un ! Mais on peut aussi dire un "No Man's Sky-like" car pour cette aventure nous sommes avec notre vaisseau et nous allons visiter des planètes au nombre infinie. Au début de notre progression elles sont de tailles petites puis au fur et à mesure de ramasser des briques dorées, à chaque palier atteint elles deviennent plus grandes. Le but du jeu est d'avoir le plus de briques dorées pour voyager toujours de plus en plus loin dans l'espace. Mais comment on en récupère ? On accomplissant des petites missions pour la plupart pas du tout intéressantes comme construire sans arrêt les mêmes bâtiments pour des gens. Ou alors de récupérer des coffres sous terre et avec de la chance il y en aura dedans. En gros on tourne très vite en rond. 





Heureusement que l'exploration des planètes est bonne. Voir même excellente. Du moins les premières heures. Il est possible de faire un scanner d'absolument toutes les choses qu'on rencontrent pour qu'ensuite elles s'ajoutent dans notre liste des objets. Animaux, véhicules (bateaux, voitures, avions, pneu, brouette...), bâtiments, personnages, éléments de personnalisations, tout ce qu'il faut pour aménager nos maisons...la liste est très longue et ça peut même paraître assez chronophage au début. Tous les éléments qui brillent sont possible de les analyser. Mais ce n'est pas un défaut. Ça pousse le joueur à fouiller vraiment partout si on souhaite avoir le plus de contenu dans notre liste. Les biomes sont réussis. Forêt, désert, neige, marécage, volcan, ville, pirates, city, vampires, artic, agent, roi et princesse, ils sont nombreux et pour les fans des Lego ils retrouveront tous les univers qu'ils ont l'habitude de voir dans les vrais sets. Les personnages sont très nombreux et variés. Chacun y trouvera son petit bonheur. On peut leurs mettre n'importe quoi. Comme des Playmobil : coupes de cheveux, habits, lunettes, instruments de musiques...





On débloque rapidement plusieurs outils ce qui varie le gameplay. L'outil de paysagisme. Avec ça on peut tout modeler le paysage à notre guide. Faire des trous, créer des pentes, c'est du Minecraft. On détruit ou on construit. L'outil de peintures et de couleurs. L'outil de copie pour copier n'importe quoi si on a la flemme de tout construire de A à Z et l'outil de construction. Tout ceci est chouette mais je trouve leurs utilisations abominables. Pour construire, dans ce jeu, c'est juste un calvaire ! Et pour un jeu qui se concentre beaucoup sur la construction, ça le fout mal. A tel point que très rapidement je n'avais plus envie de construire. Les missions qui nous demandent de faire des bâtiments sont elles aussi très mal expliquées. C'est brouillon.

Et comme je le disais au début, nous revoilà sur les points faibles du jeu. Et j'ai le regret de dire qu'ils sont trop nombreux, trop importants et qui gâche le plaisir de jeu après une dizaine d'heures de partie. Je vous fais le topo ?




-la carte de l'espace est horriblement mal faite. Les planètes, qui n'en sont d'ailleurs pas sur la carte, sont moches. Elles sont toutes identiques. Ce qui fait qu'au moment où tu as visité 30 planètes et que tu voudrais revenir sur l'une d'entre elles il faut soit avoir la mémoire de où elle se situe ou alors il faut sélectionner une par une. Elles sont méconnaissables.
-sur chaque planètes on à la map qui grandit au fur et à mesure de notre découverte dessus. Les missions et autres points d'intérêts sont présentés par des halo lumineux. Mais c'est mal foutu. Encore une fois ça ressemble à rien. C'est un bouilli de pixel infâme. On s'y retrouve pas, c'est moche et ça n'a aucune utilité. Je me demande pourquoi ils ont mis cette option dans le jeu. Vu l'état de la chose ça ne sert à rien !
-une fois qu'on se balade dans les plus grandes planètes, ça laaaag ! Ça freeze ! Ça fait de temps de temps des blocages au point que ça bloque carrément le jeu et la seule solution est d'éteindre la console. Alors là je parle dans ma partie à deux joueurs. Peut-être qu'en solo on gagne de la fluidité mais alors à deux si on se mets à courir ou si on vole c'est lag-land.
-une fois de plus, si on va trop vite en volant, la map mets 20 ans à charger le biome où tu te trouves. Vous voyez Minecraft où les textures ne sont pas encore affichées et qu'on voit de grands trous avec un vide infini ? Eh bien c'est la même chose mais en 100 fois pire. Avec des murs invisibles de partout. Dans Minecraft quand ça arrive il est possible de voler ou de marcher dans ce vide. Mais là si on va trop vite pour les chargements des textures on est bloqués toutes les secondes.
-une fois la découverte du jeu dans sa quasi intégralité, on découvre vite que les tous les mondes se ressemblent beaucoup trop. C'est l'effet No Man's Sky. Au début on trouve ça génial. Mais au bout de 20 planètes déjà, chaque biomes se ressemblent bien trop. J'en reviens encore à Minecraft (en même temps c'est le même principe de jeu) où chaque biomes ça se renouvelle toujours. L'intérêt est toujours là. Pas dans ce Lego Worlds.
-la récupération des briques d'or n'est pas passionnante. C'est notre seul but pour atteindre le maximum de la galaxie. Au bout de 100 briques on débloque la capacité de créer soit même notre planète. Mais 100 briques quoi !! Au bout de 25 j'en avais déjà marre. C'est toujours pareil pour les avoir. Les missions à deux balles et faire des trous partout dans les paysages tels des bombes nucléaires qui sont tombées partout pour refaire le paysage pour récupérer des briques dans les coffres dans les cavernes. Cavernes qui sont ridicules. Elles ont le mérite d'être là, ça ne se passe pas que à l'extérieur mais c'est nul. 





Comment voulez-vous qu'avec tout ça la progression ne soit pas ennuyeuse ? C'est franchement dommage. C'est presque un gâchis. Presque parce que le jeu à quand même un gros contenu. Il y aussi des donjons bien longs avec des clefs à récupérer, il y a des mobs un peu partout à tuer dans les biomes, les graphismes sont pas moches, certains biomes sont excellents, de très nombreux moyens de transports, plein de personnages, plein d'habits, des animaux à monter dessus comme des dinosaures, des ours, des dragons, des cochons et j'en passe, les ambiances des biomes sont réussies...Il a de bons points forts malgré tout. Pour les plus jeunes c'est une bonne expérience à faire. C'est pas difficile, l'humour est là, ils pourront se la jouer chevalier, squelette, roi ou princesse, gothique, vampire, des citoyens, des policiers, ils auront de quoi faire. Ça reste du Lego. L'imagination est là. J'ai joué avec ma petite soeur de 8 ans et elle s'éclatait en s'imaginant des petites histoires à faire ensemble. Elle passe beaucoup de temps à personnaliser ses personnages comme bon lui semble. Mais pour des joueurs plus âgés et plus expérimentés comme nous je peux pas dire que c'est le jeu parfait.

Si un jour un Lego Worlds 2 existe, il ne pourra que être meilleur si les développeurs y mettent bien plus d'objectifs et un but ultime plus captivant.